marc

1. marc [ mar ] n. m.
• v. 1138; frq. °marka;cf. all. Mark
1 Ancien poids (244,5 g) servant à peser les métaux précieux; monnaie de ce poids.
2Dr. Loc. Au marc le franc : d'une manière proportionnelle (le marc valant un nombre déterminé de francs). Créanciers payés au marc le franc, au prorata de leurs créances.
⊗ HOM. Mare, marre. marc 2. marc [ mar ] n. m.
• 1330; march XVe; subst. verb. de marcher « écraser »
1Résidu des fruits que l'on a pressés, dont on a extrait le jus, pour la fabrication de boissons (vin, cidre), d'huile, etc. Marc de raisin, de pommes, d'olives. Absolt Marc de raisin. Distiller du marc.
2Eau-de-vie de marc de raisin distillé. grappa. Marc de Bourgogne. Boire un petit verre de marc, un petit marc.
3Résidu d'une substance que l'on a fait infuser, bouillir, pour en extraire le principe, le suc. Marc de café (servant à des pratiques de divination). « Tu crois au marc de café, Aux présages » (Verlaine).

marc nom masculin (de marcher, au sens de « fouler ») Résidu des fruits que l'on a pressés pour en extraire le jus (raisins, pommes, olives, etc.). Partie insoluble de la betterave sucrière qui donne la pulpe après extraction du sucre. ● marc (expressions) nom masculin (de marcher, au sens de « fouler ») Eau-de-vie de marc ou marc, eau-de-vie obtenue en distillant du marc de raisin. Marc de café, résidu du café moulu après infusion. Lire dans le marc de café, prédire l'avenir. ● marc (homonymes) nom masculin (de marcher, au sens de « fouler ») mare nom féminin marre adverbemarc nom masculin (bas latin marca, du francique marka) Unité de poids d'origine germanique, dont l'usage se répandit dans toute l'Europe du XIe au XVIIIe s. (Un marc pesait 8 onces locales : à Paris, 244,75 g, soit les deux tiers d'une livre.) ● marc (difficultés) nom masculin (bas latin marca, du francique marka) Prononciation [&ph97;&ph85;&ph102;], on ne prononce pas le c final (contrairement à celui de parc). ● marc (homonymes) nom masculin (bas latin marca, du francique marka) mare nom féminin marre adverbe

Marc
n. m.
d1./d Résidu de fruits dont on a extrait le suc par pression. Marc de raisin, de pommes.
d2./d Eau-de-vie obtenue par distillation du marc de raisin.
d3./d Résidu d'une substance végétale dont on a extrait le suc par infusion. Marc de thé, de café.
————————
Marc
n. m. DR Au marc le franc: en proportion de la créance ou de l'intérêt de chacun dans une affaire. Partager, payer au marc le franc.
————————
Marc
(Franz) (1880 - 1916) peintre allemand; animateur avec Kandinsky du Blaue Reiter. En 1913, il s'orienta vers l'art abstrait.
————————
Marc
(le roi) roi légendaire de Cornouailles, époux d'Iseult la blonde et oncle de Tristan.
————————
Marc
(saint) (Ier s.), l'un des quatre évangélistes; son évangile est le second évangile synoptique après celui de Matthieu, dont il reprit la version primitive et influença la version définitive. Compagnon de Paul, puis de Pierre, il serait mort en égypte. Marc est le patron de Venise, qui a pris pour emblème un lion ailé, figure sous laquelle Ézéchiel entrevit le saint dans une de ses visions.

I.
⇒MARC1, subst. masc.
MÉTROLOGIE
A.—Unité de mesure utilisée avant la réforme métrique pour peser les métaux précieux, valant 244, 753 grammes; p. méton., poids matériel correspondant à cette unité. Marc de Paris ou de Troyes. Il s'y trouvait encore l'argenterie (...) que deux orfèvres-fondeurs soupesaient de la main, en en estimant les marcs approximativement (E. DE GONCOURT, Faustin, 1882, p.279). Quarante-huit [salières] assorties aux moutardiers, pesant ensemble 11marcs 2onces 6gros (GRANDJEAN, Orfèvr. XIXes., 1962, p.96).
Quantité (de quelque chose) pesant un marc. Marc d'or. [Le roi] ordonnait (...) qu'il serait recueilli (...) un impôt en marcs d'argent. Ces marcs devaient être mis à la monnaie (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.4, 1821-24, p.325).
Spécialement
DR. Au marc la livre (vx), au marc le franc. Proportionnellement; au prorata (de la créance, de ses intérêts). Si vous devez dix mille francs, et que vos créanciers saisissent par opposition mille francs, ils ont chacun tant pour cent de leur créance, en vertu d'une répartition au marc le franc, en terme de Palais, c'est-à-dire au prorata de leurs sommes (BALZAC, Homme d'affaires, 1845, p. 419). Les créanciers chirographaires du failli sont payés au marc le franc (CAP. 1936).
HIST. Marc d'argent. Contribution équivalente à la valeur d'un marc d'argent placée comme condition à l'éligibilité à l'Assemblée Nationale par les Constituants de 1789. Le décret du marc d'argent, qui déniait l'éligibilité au mérite s'il ne s'associait l'aisance, les [les députés] émut beaucoup plus (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 195).
B.Poids de marc. [Formule indiquant que l'on utilise pour unité de poids la livre de Paris] J'observai dans ses herbages plusieurs boeufs estimés peser 1325 liv[res] poids de marc (CRÈVECOEUR, Voyage, t. 2, 1801, p.359).
C. — V. marc, rem. s.v. mark.
Prononc. et Orth.:[]. ,,Sous l'influence de la graphie, à la pause finale``, prononc. [] (BUBEN 1935, § 194). MARTINET-WALTER 1973 [], [] (11/5). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1130 ,,quantité d'or, d'argent, pesant huit onces`` (Lois Guillaume le Conquérant, éd. F. Liebermann, § 17, 1); 2. ca 1140 «poids de huit onces, servant à peser les métaux précieux» (GEFFREI GAIMAR, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 4888); 3. 1690 au marc la livre (FUR.); 1804 au marc le franc (Code civil, art. 876, p. 159). De l'a. b. frq. marka (cf. le m. h. all. marke, marc, march «moitié d'une livre d'or ou d'argent», all. Mark, v. mark, issu du sens «marque, signe» par l'intermédiaire de celui de «lingot de métal muni d'une marque officielle»). Le lat. médiév. marca, au sens 2, est att. dep. le IXe s. (Nov. Gloss.). Bbg. BELZ (G.). DIE MÜNZBEZEICHNUNGEN IN DER ALTFRANZÖSISCHEN LITERATUR. STRASBOURG, 1914, PP.79-82.
II.
⇒MARC2, subst. masc.
A. — Résidu obtenu après pressurage de divers fruits. Marc de pommes, d'olives. On prépare l'eau distillée de framboises en distillant 10 livres de marc obtenu par l'expression du suc de framboises mûres (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 240). Après une première pression le marc ou tourteau est broyé de nouveau et pressé. L'huile ainsi obtenue est moins pure (A. WURTZ, Dict. chim., t. 2 1er vol., 1873, p.43).
Marc de raisin, p. ell., marc. Eau de vie de marc. C'est un fagot de tiges d'asperges sauvages qu'on met dans la cuve, devant la bonde, pour que le marc ne bouche pas le robinet (GIONO, Baumugnes, 1929, p. 109).
P. méton. Eau-de-vie obtenue en distillant du marc de raisin. Boire un verre de marc, du vieux marc, marc de Bourgogne. Colombel (...) commanda des tournées de marc et il les but la tête renversée, le gosier bouffant (HUYSMANS, Soeurs Vatard, 1879, p. 33). C'est un mélange (...) de prune et de marc, vieux de trois ans (RENARD, Journal, 1901, p. 669).
Verre de marc. Boire un petit marc. Deux voyageurs (alors...) S'arrêtèrent dans un buffet, dans une gare, (...) Burent sans trop compter, marcs, rhums, bitters, absinthes (VERLAINE, Œuvres compl., t. 3, Invectives, 1896, p. 331).
B. — Résidu obtenu après décoction, infusion ou macération de diverses sustances. Marc de thé. On fait cuire cette racine dans l'huile d'olives, et après l'avoir fortement exprimé, on ramasse le marc ou sédiment qui se dépose, et on en fait des onctions (GEOFFROY, Méd. pratique, 1800, p.438).
Marc de café, p. ell., marc. Il ne restait plus de café, elle dut se contenter de passer l'eau sur le marc de la veille (ZOLA, Germinal, 1885, p.1150). [Moyen de prédiction de l'avenir] Lire dans le marc de café. J'ai vu plus d'une fois dans du marc de café que nous devions finir ensemble (MÉRIMÉE, Carmen, 1847, p. 64). Dans le cas des tarots ou du marc de café, c'est le patient lui-même, je veux dire le médium, qui se lit (HUYGUE, Dialog. avec visible, 1955, p. 380).
Faire le marc de café (à qqn.). Prédire l'avenir (à quelqu'un) en lisant dans le marc de café. J'ai fait faire le marc de café à quelqu'un qui est venu me voir (...). Elle m'a vue sur mes deux jambes dans quelques mois (GONCOURT, Soeur Philom., 1861, p. 151).
C.Marc de soude. Résidu de la fabrication du carbonate de sodium. Le résidu insoluble qui reste dans les bassins de lixiviation (...) est désigné sous le nom de marc de soude ou de charrée de soude (A. WURTZ, Dict. chim., t. 2, 2e vol., 1876, p. 1586).
Prononc. et Orth.:[]. ,,Sous l'influence de la graphie, à la pause finale``, prononc. [] (BUBEN 1935, § 194). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1330 «résidu des fruits que l'on a pressés, foulés, dont on a extrait le jus, pour la fabrication de boissons» (GUILLAUME DE DIGULLEVILLE, Pèlerinage vie hum., 12046 ds T.-L.); b) 1793 eau-de-vie de marc «eau-de-vie faite avec du marc de raisin» (Cours complet d'agriculture... 4, 30 d'apr. FEW t. 16, p. 530b); 1879 marc «id.» (HUYSMANS Soeurs Vatard, p. 33); 2. 1755 «résidu d'une substance que l'on a fait infuser, bouillir, pour en extraire le principe» (VADÉ, La Canadienne, 5 ds IGLF: on lisoit son destin dans du marc de caffé). Déverbal de marcher «fouler, piétiner».
STAT.Marc1 et 2. Fréq. abs. littér.:222. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 428, b) 127; XXe s.: a) 318, b) 319.

1. marc [maʀk] n. m.
ÉTYM. V. 1138; d'un francique marka; cf. all. Mark.
1 Didact. Ancien poids de huit onces de Paris (244,5 g) servant à peser les métaux précieux.
Par ext. || Marc d'or, marc d'argent : quantité d'or, d'argent pesant un marc; monnaie de ce poids.
2 Dr.Loc. Au marc la livre (vx), au marc le franc : d'une manière proportionnelle (le marc valant un nombre déterminé de livres, de francs). || « Les créanciers chirographaires du failli sont payés au marc le franc » (Capitant), au prorata de leurs créances. || Partage, répartition au marc le franc.
0 Si vous devez dix mille francs, et que vos créanciers saisissent par opposition mille francs, ils ont chacun tant pour cent de leur créance, en vertu d'une répartition au marc le franc, en termes de Palais, c'est-à-dire au prorata de leurs sommes (…)
Balzac, Un homme d'affaires, Pl., t. VI, p. 818.
HOM. Mark.
————————
2. marc [maʀ] n. m.
ÉTYM. 1539, march, XVe; déverbal de marcher, au sens d'« écraser ».
1 Résidu des fruits que l'on a pressés, dont on a extrait le jus, pour la fabrication de boissons (vin, cidre…), d'huile, etc. || Marc de raisin, de vendange. || Marc de pommes, de poires, d'olives.Absolt. Marc de raisin. || Retirer le marc du pressoir. || Le marc frais peut servir à la fabrication de vin de deuxième cuvée, de piquette, ou être distillé.
2 Par ext. Eau-de-vie de marc de raisin distillé. || Marc de Bourgogne, de Champagne. || Boire un petit verre de marc, un petit marc, un vieux marc.
1 Il ne vous est jamais arrivé de boire avec eux (…) le petit marc de l'amitié.
Bernanos, les Grands Cimetières sous la lune, p. 66.
3 Résidu d'une substance que l'on a fait infuser, bouillir, pour en extraire le principe, le suc (ne se dit guère que du café). || Marc de café (servant à des pratiques de divination). || Lire l'avenir dans le marc de café (cit. 1). → Horoscope, cit. 4.
2 Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux :
Moi je ne crois qu'en tes grands yeux.
Verlaine, Chansons pour elle, XX.
3 La nuit s'achevait au Bar-Bac, comme si notre avenir le plus immédiat eût été invariablement inscrit dans les marcs de ce café.
A. Blondin, Monsieur Jadis, p. 73.
HOM. Mare, 1. marre, 2. marre, formes du verbe marrer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marc — marc …   Dictionnaire des rimes

  • marc — 1. (mar ; le c ne se prononce et ne se lie jamais) s. m. 1°   Poids de huit onces, qui sert à peser les matières d or et d argent. On prend tant par marc pour la façon de la vaisselle d argent. 2°   Le marc d or, quantité d or pesant un marc, et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Marc — ist ein alter römischer Männername, der wohl ursprünglich „Marcitus“ oder „Marctus“ geheißen hat. Wie auch die spätere Form Marcus bedeutet er so viel wie (dem Kriegsgott) Mars geweiht. Marcus (Markus) oder Marc ist damit „der Kriegerische“. In… …   Deutsch Wikipedia

  • Marc'h — Le roi Marc h est à la fois un personnage de la mythologie celtique et de la légende arthurienne. Il est présent dans les traditions, bretonne et cornique. Son nom (Marc’h signifie « cheval » en breton) et ses attributs (des oreilles du …   Wikipédia en Français

  • Marc Ó Sé — Personal information Sport Gaelic football Position Full Back Born …   Wikipedia

  • MARC-21 — MARC ist ein Akronym für MAchine Readable Cataloging. Es handelt sich um ein Katalogisierungsformat, das unter der federführenden Initiative der Library of Congress in den siebziger Jahren des 20. Jahrhunderts begonnen wurde. Es liefert das… …   Deutsch Wikipedia

  • MARC 21 — MARC ist ein Akronym für MAchine Readable Cataloging. Es handelt sich um ein Katalogisierungsformat, das unter der federführenden Initiative der Library of Congress in den siebziger Jahren des 20. Jahrhunderts begonnen wurde. Es liefert das… …   Deutsch Wikipedia

  • Marc — or MARC may refer to: Contents 1 Name 2 Acronym 3 Other 4 See also Name Marc (given name) …   Wikipedia

  • Marc — 〈[ma:r] m. 6; unz.〉 starker Branntwein, der aus den Rückständen gekelterter Trauben gewonnen wird ● Marc de Champagne [zu frz. marcher „(mit den Füßen) treten“] * * * Marc [frz.: ma:r ], der; s [frz.: ma:r] [frz. marc (de raisin), zu: marcher =… …   Universal-Lexikon

  • Marc's — Marc Glassman Inc. Industry Retail Founded Parma, Ohio (1979) Founder(s) Marc Glassman Headquarters Middleburg Heights, Ohio Area served Northeast Ohio …   Wikipedia

  • Marc'O — Données clés Nom de naissance Marc Gilbert Guillaumin Naissance 10 avril 1927 Clermont Ferrand Nationalité  France Profession metteur en scène, dramaturge, cinéaste …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.